Sécurité : Notre radeau et notre bidon de survie

En cas d’urgence et s’il nous est nécessaire de quitter Topoïs (croisons les doigts pour que cela ne nous arrive jamais !!), nous devrons emporter avec nous notre bidon et monter à bord de notre radeau de survie !

Le radeau de survie : c’est ce gros sac en plastique qui prend une place immense à bord et qu’on ne sait jamais où ranger. A bord de Topoïs, il est dans un coffre du cockpit et est facilement accessible. En cas d’urgence, ce ne sera pas le moment de retirer tout un tas de bricoles placées devant. 
Notre radeau est un Sea Safe Hauturier pour 6 personnes.


Afin d’apporter plus à ses radeaux, Sea Safe a volontairement positionné leur conception dans les parties les plus contraignantes des normes ISO.
Conçu pour de longues navigations durant lesquelles de forts vents et des vagues de hauteurs significatives peuvent être rencontrés.
Pour plus de sécurité et de confort dans des conditions de mer difficiles, la conception de ce radeau garantit son redressement automatique sans aucune intervention.
Le radeau est muni de lests constitués par des poches à eau, de bandes réfléchissantes SOLAS pour un meilleur repérage.
La tente dispose de gouttières de récupération des eaux de pluie (au moins, on aura à boire s’il pleut ! 😉 )

 

En cas de nécessité, il nous suffira de percuter le radeau avec un bout, il se gonflera aussitôt !!

 

Notre bidon de survie : il fait 30 litres. Nous l’avons acheté chez Decathlon. Il est situé à côté de la survie dans le coffre du cockpit (comme ça inutile de le chercher au dernier moment) 

Que mettre à l’intérieur ? Eh bien  tous les objets qu’il est préférable voire indispensable à prendre, quand il n’y a plus d’autre solution que de monter dans le radeau de survie. 
Il n’y a pas de liste officielle : chacun pioche des informations sur internet, sur les pontons et remplit son bidon en fonction de ses besoins et du nombre de personnes à bord.

Voici ce qu’il contient :
  • 2 miroirs de signalisation
  • Pavillons internationaux N et C qui signalent un appel de détresse lorsqu’ils sont hissés l’un sur l’autre
  • Coffret rouge des signaux de détresse qui contient 3 feux rouges automatiques à main, 3 fusées parachutes, 2 fumigènes flottants.
  • 2 sifflets
  • 1 petite lampe dynamo
  • 1 petite torche à pile
  • 3 couvertures de survie
  • 2 paires de lunettes de soleil
  • 1 pince multifonction
  • 1 couteau
  • des piles (pour tous les appareils emmenés qui en ont besoin)
  • 1 batterie portable + 1 câble USB
  • 1 corne de brume
  • 1 compas de relèvement
  • 1 briquet
  • 1 boussole
  • des allumettes de survie
  • 1 éponge
  • 2 fourchettes + 1 petite cuillère + 2 gobelets + 1 gamelle (pour Mooring)
  • 1 marqueur permanent + 1 stylo + 1 carnet
  • 1 rouleau de papier toilette
  • 1 trousse à pharmacie de base
  • Mouchoirs en papier
  • 1 morceau de bout
  • 1 rouleau de scotch 

Au dernier moment, il nous faudrait aussi prendre des choses que nous ne pouvons pas mettre dans le bidon car nous nous en servons régulièrement.

  • Carte(s) de crédit + espèces
  • Des aliments type fruits secs, lait concentré, pâté, biscuits…
  • Un bidon de croquettes pour Mooring
  • Bidon d’eau d’une dizaine de litres, rempli au 4/5ème et attaché avec un filin.
  • Papiers du bateau (acte de francisation)
  • Passeports
  • Livre de bord
  • VHF portable
  • GPS portable
  • Téléphone portable 
  • Matériel de pêche

 

Au moment de quitter Topoïs, nous devons avoir nos gilets de sauvetage sur nous et nous devons déclencher et prendre notre balise EPIRB !

Nous avons choisi la Balise De Détresse EPIRB1 Ocean Signal
Balise EPIRB avec GPS intégré et antenne rétractable. Très compacte, son volume est inférieur de 30 % aux modèles existants. Elle émet un message de détresse vers les services de secours sur la fréquence 406 MHz et assure la radiolocalisation sur 121,5 MHz pour les bateaux de sauvetage. La batterie, non remplaçable, valable 10 ans offre une autonomie de plus de 48 h. Lampe flash intégrée.

 

Avec ça, on devrait tenir quelques temps mais on espère ne JAMAIS utiliser tout ce matériel !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *